Perles commentées de copies  d’étudiant(e)s

En 41 ans(1972-2013) j’ai eu des colliers de perles d’étudiants de 1ère année , cela faisait de une à trois perles par an sur un amphi de 300.Souvent je crois qu’il s’agissait de quelques étudiants qui n’avaient pas suivi le cours et qui essayaient de mettre quelques lignes, parfois touchantes, d’autres fois il s’agissait d’ incompréhensions,d’erreurs… ce qui  était une raison de plus pour  essayer d’améliorer le cours. Je  commentais ces perles non pas sur la copie  (anonyme) mais sur un petit cahier. Le cours qui avait rassemblé  presque toutes les  perles était celui de « Grands problèmes politiques contemporains » à partir des sujets qui suivent (l’orthographe a été rectifiée lorsque c’était nécessaire),voici les plus marquantes.

________________________________________________________________________________

I) Les dominations des hommes et  les libérations des femmes

1)Je disais « Des dramaturges grecs affirmaient :   çà  n’est pas la femme qui  engendre, celui qui engendre c’est l’homme. »

L’étudiant(e) avait écrit sur sa copie : « çà n’est pas la femme qui  enjambe, celui qui enjambe c’est l’homme. »

Commentaire: enjambez un peu moins vos connaissances, mais votre esprit semble ailleurs, attention au grand écart !

2)« La femme a  pu passer le permis de conduire pour prendre l’air. »

Commentaire : pourquoi pas ?

 3) « Au début de l’histoire la femme n’était pas présente  et, au cours de l’histoire, elle a disparu. »

Commentaire : d’où vous vient ce don d’illusionniste ? Votre prof. d’histoire n’était pas là mais, en plus, a-t-elle  disparu ?

4) »A l’époque de la préhistoire l’homme faisait vivre le foyer et ramenait l’argent.(…)C’étaient les muscles qui dominaient or les femmes en avaient peu.« 

Commentaire: quelle était la banque au fond de la grotte? Le chemin pour la retrouver et pour progresser en anatomie sera long,courage.

  5) »Les femmes dans toute société font face à un mur qui est l’homme.Mais le mur a été sauté puisque la femme travaille. »

Commentaire:  être ou ne pas être un mur… à sauter. Bizarre, bizarre…

6)  » Madame Beauvoir a insisté sur l’existence du 2ème sexe,les preuves de cette existence sont désormais connues,on peut les constater si l’on regarde bien tous les jours ».   

Commentaire:   Simone de Beauvoir pensait que les « chemins de la liberté » étaient à construire tous les jours. Vos « constatations »  quotidiennes semblent plus basiques : les femmes existent. Il fallait aller plus loin: elles existent mais comment faire pour qu’elles viennent au monde en marchant sur des chemins de liberté? 


 7)  En exergue de la copie une perle émouvante : »Je m’intéresse depuis peu de temps aux rapports hommes-femmes, je choisis ce sujet avec intérêt et passion d’autant plus que je suis sur le point de tomber amoureux ».

Commentaire: comment pourrai-je connaitre la suite? Bonne chance.

 II)   Environnement

1) « Il faut poser des poubelles dans tous les coins que l’on peut voir et même dans ceux que l’on ne peut pas voir.Il faut recycler tout et recycler le recyclage. »

Commentaire: vous appelez-vous  Mr oeil de lynx ou Mr  table rase?

2)  Conclusion d’une copie : « La Terre va finir par s’évaporer, je vous dis adieu Monsieur, on ne passera pas l’hiver. »

Commentaire: profitez quand même bien de votre été !

3) »Il faut tous adopter des modes naturels partout.Dans l’alimentation des végétaux,dans les habits le moins possible sur soi, dans la boisson l’eau de pluie, dans les déplacements  nos pieds,dans les toilettes  des sèches, dans l’éclairage des flambeaux  et ainsi de suite. Peut-être arriverons-nous alors à sauver la terre? »

Commentaire : un début  impressionnant !

4) « La pollution est déclenchée par  petits gestes.Jeter par terre ses chewing gum,ses mégots,ses papiers,les crottes de chien.Jeter dans l’eau ses papiers,son plastique,son essence,les crottes de chien.Jeter dans l’air des fumées ,des parfums artificiels,des tuyaux d’échappement,des pesticides.Les petits gestes font les grandes rivières de pollution. »

Commentaire : votre côté gaulois a failli vous faire dire qu’un certain  malheur  peut venir   du ciel, mais vous avez bien fait de ne pas oublier qu’il est aussi sous nos semelles.

5) Conclusion  d’une copie « Si on laisse faire tout çà  voilà le KO et moi je ne suis pas OK pour le KO. »

Commentaire: conclusion percutante mais les rounds de la démonstration l’étaient  moins.

 

   III )     Violences

1) « La violence a toujours existé depuis mes plus lointains ancêtres jusqu’à moi. Je prends mon exemple,il y a des moments où je m’énerve,on ne peut pas m’approcher,il y a des moments où je suis cool on peut m’approcher. »

Commentaire : on en est aux confidences : en ce début de copie je suis cool et vous pouvez m’approcher.

2) « La cause de la violence c’est que tout s’oppose, l’homme et la femme,le bien et le mal, le jour et la nuit, le sucré et le salé. Si rien ne s’opposait il n’y aurait pas de violence, tout baignerait dans l’huile. »

Commentaire : vous avez des dons culinaires auxquels vous pouvez ajouter « le cru et le cuit. »

3) « Tant qu’il y aura des opinions différentes il y aura de la violence. »

Commentaire : une seule pensée,un seul maitre,un seule soumission.La violence de ce que vous écrivez

n’a d’égale que mon espoir  que vous ouvriez un jour les yeux. C’est le genre de perle noire qui ne me fait ni sourire ni rire.

4) Vers la fin de la copie « Il est insupportable qu’on vous ferme la porte devant vous, çà m’arrive très souvent et je trouve que ce manque de  politesse est une forme de violence. »

Commentaire: certes, mais il est dommage que cet exemple arrive presque en conclusion alors que vous aviez évoqué d’autres formes de violences plus… marquantes .Ne vous inquiétez pas outre mesure, des personnes  attentives existent,vous en rencontrerez . Oui « la politesse est à l’homme ce que le parfum est à la fleur. »

octobre 27, 2013 Perles