Biographie rapide

Print Friendly

 Eléments  d’une biographie rapide (rapide comme une vie, même longue)

  1)La recherche (?) de ce que je crois être  (?) l’essentiel :  

-L’essentiel ?

La recherche d’une certaine qualité de relations humaines qui brise les solitudes, change les destins. L’amour, l’amitié, la fraternité, l’art (ainsi la musique, le cinéma, la  littérature, la poésie…) sont très probablement  ce que les êtres humains ont inventé de plus merveilleux.

-L’essentiel ?

La remise en cause (capacité de dénonciation) du système productiviste mondial, système pour une large part  autoritaire, injuste, anti écologique, violent. Contribuer à penser et à mettre en  œuvre (capacité de proposition), à tous les niveaux géographiques, des moyens démocratiques, justes, écologiques et pacifiques  pour construire une communauté mondiale humainement viable. « La fin est dans les moyens comme l’arbre est dans la semence » (Gandhi).

Jean-Marc Lavieille (JML), né en 1946 à Brive, études universitaires à Toulouse, vit à Limoges et dans le Lot,  marié, quatre enfants,quatre petits enfants, des familles. Des ami(e)s à différents âges et dans différents lieux de vie.Ainsi  dans la profession d’enseignant-chercheur : des collègues, des personnels de la Faculté,des étudiant(e)s.Des militant(e)s dans des lieux associatifs.

2) Enseignant-chercheur :

-A  enseigné à l’Université de Limoges de 1972 à 2013 surtout  les relations internationales, les grands problèmes politiques contemporains, le droit international public et le droit international de l’environnement,  des premières années jusqu’aux DEA, D.U, Masters, a enseigné aussi dans 42 séries de  formation continue, a dirigé le Master de droit international et comparé de l’environnement, la  promotion 2013 d’étudiants de  ce master  porte le nom de « JML », a eu la chance d’enseigner  en  41 ans à environ 48000 étudiants, a répondu oralement en cours à plus de 5025 questions posées par écrit la semaine précédente, a accompagné 326 mémoires, participé à de nombreux jurys de thèse, (a  usé 41 paires de chaussures dans les amphis…)

Avons-nous contribué à irriguer des visages, des intelligences, à faire naitre des déterminations, à allumer des feux, et qu’avons-nous accepté de recevoir d’eux : quelles valeurs, quelles inquiétudes, quelles remises en cause, quelles questions?

 –A  écrit  56 articles publiés dans des revues, a écrit  8 livres et codirigé 2 ouvrages, soit au total 4010  pages, et aussi  14 articles  dans des journaux,25 dans des revues associatives, a travaillé dans l’équipe du labo de droit de l’environnement, le crideau rattaché à l’omij, a été à l’origine de quatre colloques internationaux, a contribué à l’organisation des trois  réunions mondiales(1991,2001,2011) des juristes de l’environnement, a été dans l’équipe qui a écrit un projet de convention sur les droits des déplacés environnementaux,( a  usé  2822 craies dont les traces sont(presque) toutes effacées…)

3) Militant :

 -A  contribué à créer, de 1960 à 2000, 15 associations dont 2 coordinations  à Brive et à Limoges, a présidé l’Union des comités de jumelage-coopération, a participé à 6 associations et trois équipes nationales. Ces associations et ces coordinations étaient  et sont  celles de luttes pour la justice, la paix, la démocratie, l’environnement. Oui «Il faut avoir à la fois le pessimisme de l’intelligence et l’optimisme de la volonté », (l’optimisme de la volonté il en faut beaucoup : çà réduit à la  cuisson…)

4) Déjà tard et  encore  temps, « Retraité  actif », (depuis septembre 2013),  participer et se détacher :

-Participation à une certaine vie associative, interventions au laboratoire de droit de l’environnement(colloques,articles).
Dernières interventions : en master environnement »Quels devenirs pour l’humanité? »/ au colloque sur les biens communs « La Déclaration sur le bien commun de l’humanité »/interventions à Alternatiba et à la COP21 sur « les déplacés environnementaux »,sur « les droits de l’humanité »/participation à l’écriture   de la DUDHumanité 2015./ Colloque 5,6avril 2016 sur la fraternité: « La fraternité est -elle transgénérationnelle? »/intervention à l’Université de tous les âges, juin 2016, « L’humanité »/. 
Auteur  de ce site (autresordessouffles.fr) et d’un blog sur Mediapart.   Autres activités…

 

 –Certes se détacher (proverbe : « Venir au monde les mains closes, quitter ce monde les mains ouvertes ») mais aussi  espérer voir  naitre, ici  et là, des aubes d’humanité.