Pessimisme, optimisme et devenirs

Print Friendly

En cette seconde décennie du XXIème siècle 

          pessimisme  de l’intelligence, optimisme de la volonté

                                 et devenirs du monde

       Simple plan.                   Introduction

1-     Aucune analyse n’est neutre

2-     Beaucoup d’analyses sont partielles, non critiques, non créatrices

3-Les bases d’une analyse proposée: mécanismes, contre mécanismes/rapports entre les deux

I- Des raisons d’avoir le pessimisme de l’intelligence par rapport au monde

 A- Des mécanismes d’autodestruction  du système productiviste en marche

     1-Un système productiviste autodestructeur

     a –Des logiques autodestructrices

    b- Un système en grande partie autoritaire, violent, injuste, destructeur de l’environnement

     2- Des mécanismes d’auto destruction  amplifiés par les interactions

     a-Interactions dans chaque domaine

     b-Interactions entre les domaines

 B-Une accélération du système productiviste tendant à ruiner différents efforts

    1-Une accélération située dans une crise du temps

      a- Une double collision dans le temps

      b-De nombreux mécanismes quotidiens  d’accélération

    2-Une accélération devenant infernale

      a-Des mécanismes destructeurs s’accélèrent

      b-Des acteurs sont de plus en plus poussés en aval

C- Les acteurs, à ce jour, dans l’ensemble, n’ont pas les volontés globales et radicales nécessaires

     1-Des volontés étouffées

     2-Des volontés dépassées

     3-Des volontés essoufflées

II-Des raisons de construire l’optimisme de la volonté par rapport au monde

A-Penser et mettre en oeuvre des moyens pour une communauté mondiale humainement viable

   1-Résister face aux confusions entre les moyens et les fins

   2-Construire des sociétés humaines à travers des moyens démocratiques, justes, écologiques et pacifiques

B- Reconquérir le temps

   1-Relier la démocratie au temps

     a-Penser et agir dans la durée

     b-Créer une démocratie à tous les niveaux géographiques

   2-Construire un temps citoyen

     a-Un temps citoyen qui a sa propre autonomie

     b- Un ralentissement du rythme frénétique des vies personnelles et collectives

C- Faire naitre les déterminations de l’ensemble des acteurs

  1-Face aux volontés étouffées : des volontés naissantes

  2-Face aux volontés dépassées : des volontés résistantes

  3-Face aux volontés essoufflées : des volontés à la recherche de nouveaux souffles

Remarques terminales :

1- Une citation de Jean Rostand (« Il n’est pas plus insensé de s’abandonner à un espoir,celui de la survie de l’humanité,que de le repousser au nom d’un prétendu réalisme qui n’est que le consentement défaitiste au suicide de l’espèce. »)

 2-Des moyens existent, des volontés peuvent voir le jour…

3-Cette veille de fin des temps peut-elle encore se transformer en aube d’humanité ?

 

Voir  l’article sur ce site  « Quels devenirs du monde ? »  à la rubrique  « Dans quel monde vivons-nous? »

 

Voir aussi « Le système international productiviste » ( in » Dans quel monde vivons-nous? »)

Voir  enfin « Les volontés politiques »( dans  » Sujets  tous azimuts »)

 

JML